Blog Beauté - Mode - Lifestyle - Rennes

BloBg

mardi 24 décembre 2013

Rendez-vous sur Hellocoton !

Expériences capillaires partie II

Si vous avez raté la première partie et que vous ne comprenez pas tout, petit rappel du début par ici : http://leboudoirdemarguerite.blogspot.fr/2013/12/experiences-capillaires-partie-i.html =)


Je suis donc allée chez St Algue, me faire décolorer, puis recolorer... Mes pauvres cheveux... J'ai passé presque 4h dans le salon le temps de tout faire, et je suis ressortie avec la couleur que je voulais, le porte monnaie carrément plus léger et les cheveux bousillés. Mais bonjour l'état de mes cheveux. Super longs en plus à l'époque, j'ai eu un mal de chien à les récupérer corrects. Pour ajouter du fun c'était au moment des vacances, alors baignades/soleil... Je déconseille à celles qui envisagent la décoloration, de passer à l'acte. Réfléchissez bien avant de vous colorer les cheveux, parce que changer de couleur peut s'avérer être un vrai challenge, voire une épreuve.







Mais au final, mes cheveux ont fini par s'en remettre !

En arrivant sur Vernon, comme je l'expliquais dans le TAG, je suis allée chez Dessanges, où je me suis fait littéralement massacrer par ma coiffeuse possédée par l'esprit loufoque d'Edward aux mains d'argent.
Alors quand est venu le moment de couper mes cheveux à nouveau, je suis retournée chez St Algue, et tant pis pour les kilomètres, v qu'ils avaient été super sympa quand j'y étais allée pour ma décoloration (en même temps rien qu'à moi je devais représenter la moitié de la recette de la journée xD). Mais pour ce qui est de la coupe... Ça a été un désastre sans nom...
Jusque là j'étais la première à engueuler les gens qui paient alors qu'ils ont été ratés. Mais ce jour là, j'ai vu ma tête dans le miroir à la fin, j'ai les larmes qui ont commencé à monter... Et là tout le salon est venu me plotter les boucles en m'expliquant que ça les mettait en valeur et qu'il me fallait juste un peu de temps pour me faire à la coupe... Je me suis laissée "convaincre", en même temps face à une telle unanimité (la solidarité des coiffeurs c'est fou, ils sont prêts à te raconter n'importe quoi pour sauver la peau de leur collègue...), j'ai retenu mes larmes tant bien que mal, j'ai payé, et je suis sortie. Trois mètres plus loin j'avais déjà tout attaché.






J'en ai discuté avec une copine de classe (j'étais en BTS à l'époque), qui m'a emmenée chez son coiffeur attitré : Pilippe. Oui Pilippe, sans "h", coiffeur visagiste, caricature du coiffeur efféminé, mais tellement efficace ! J'ai détaché mes cheveux, il m'a attrapé tout ça, me secouant la tête dans tous les sens, en répétant plein de fois "mon Dieu mais qu'est ce qu'ils vous on fait, ça va pas du tout, vaut mieux faire comme ça, et puis ça"... Bref, il semblait savoir ce qu'il me fallait, et m'a mise en confiance, je lui ai confié ma tête... Aïe... Il s'est un peu loupé sur la longueur, j'ai beau répéter tout le temps (et à chaque nouveau coiffeur je le répète encore et encore) : "attention, ils sont raides quand ils sont mouillés, mai quand ils sèchent ça boucle et ça remonte!"... Je me suis retrouvée avec un carré à mi-oreilles. Un cauchemar ! Mais bon, je ne lui en ai pas tenu rigueur, et je suis retournée le voir jusqu'à ce que je déménage et que je sois trop loin pour aller le voir. Je le menaçait de ne pas payer si il coupait trop court, à chaque coup de ciseau il me montrait, on mesurait ensemble, et au final j'étais contente ^_^.

Je ne sais pas si je continue, parce que l'article est déjà  assez long, mais j'en ai encore en réserve... Peut être que ça vous intéresse pas ? Je parle trop ? =) Non je vais abréger.





J'ai emménagé avec mon chéri, assez loin de mon coiffeur, et du coup j'ai dû en  trouver un nouveau... La quête fut douloureuse. J'ai eu la coupe vite fait mal fait, la coupe "zéro bruit zéro mot salon vide tête de mort de la coiffeuse bonjour l'ambiance", pour obtenir au final une coupe incoiffable. Des fois les coiffeurs ont une façon de couper, après on ne peut plus rien faire de ses cheveux... Je ne sais pas si vous avez déjà connu ça ?
Et puis depuis à peu près deux ans maintenant, j'ai trouvé Laetitia, qui coupe aussi les cheveux de mon chéri d'ailleurs, je lui ai bien expliqué mes déboires, mon historique tout ça... On s'est bien mises d'accord, et je n'ai jamais eu de problème depuis. J'appréhende le jour où je vais devoir à nouveau trouver un bon coiffeur...
Pour ce qui est des couleurs, j'y pensais depuis quelques temps mais mon "orange perruque de clown" obtenu dernièrement grâce à la gamme Oleo a fini de me convaincre... J'ai fait un châtain par dessus, avec ma gamme habituelle, et j'arrête les colorations, pour les laisser respirer et reprendre un peu du poil de la bête =)

Et vous, êtes-vous phobique du coiffeur ? Avez-vous déjà eu des expériences traumatisantes ?
Bisous =)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

On papote ? =)