Blog Beauté - Mode - Lifestyle - Rennes

BloBg

jeudi 20 juillet 2017

Rendez-vous sur Hellocoton !

L'expérience de l'hypnose

Hello !

Je reviens vous parler quelques semaines plus tard de mon expérience avec l'hypnose. J'ai eu la chance, grâce à Christelle Coindeau, de découvrir l'hypnose.

Attention, la vraie hypnose, pas celle des films où la personne sombre en 2min top chrono à la lueur d'une chandelle, ni celle de Messmer où on finit par faire la poule. Mais je vais tout vous expliquer.

J'ai trouvé cette image jolie, et plutôt pas mal pour illustrer le thème de mon article  (d'après mon propre ressenti) ^_^

Pour être honnête, j'y pensais depuis un certain temps déjà, mais j'avais vraiment des a priori sur cette méthode, et j'avais un peu peur de me retrouver seule dans une pièce avec une personne qui avait éventuellement la capacité de me faire faire n'importe quoi. Christelle a été très rassurante, et m'a bien expliqué le process. Pour ce qui est de l'hypnose "de spectacle", les gens sont sélectionnés; castés, en fonction de leur capacité à réagir et de leur volonté d'être hypnotisé. Si j'ai bien compris plus la motivation est forte, plus on peut faire faire de chose aux gens.
Dans le vie normale, la base reste un peu la même : il faut bien savoir ce qu'on veut, et être un minimum volontaire. Après un premier échange téléphonique, Christelle m'a conseillé de faire le point sur ce que je souhaitais aborder avec elle, des points précis que je voulais cibler, pour avoir l'esprit clair et fixé sur un objectif précis, pour que les séances soient plus efficaces.

J'ai choisi personnellement de cibler le stress qui fait partie de ma vie, et les problèmes de poids et de relations à la nourriture, qui me suivent depuis un certain temps aussi, et que je pense liés.

La rencontre avec Christelle a été très sympathique ; elle accueille ses sujets dans une pièce réservée au sein de son appartement. Pour la première séance, nous avons à nouveau pas mal discuté, afin de parler des thèmes que je souhaitais aborder, des choses que je voulais "traiter". Puis, nous avons commencé la première vraie séance d'hypnose.
Je me suis installée confortablement, en calant ma tête avec un coussin dans les bras, et je me suis laissée guider par sa voix. C'est surprenant parce qu'effectivement, pas de chandelle, pas d'accessoire (juste quelques jouets pour les sujets les plus jeunes), simplement une position agréable et sa voix, basse et continue. Elle raconte des histoires, parle d'elle ou de personnes fictives.
Elle m'a parlé tout le temps, et je ne me souviens pas de la moitié des choses qu'elle m'a dites. A la fin, lorsqu'elle m'a fait comprendre que la séance était terminée (en me parlant pour que mon corps se "réveille"), je me souviens m'être sentie comme engourdie, presque comme après un bon massage ou un soin en institut.

Pour la deuxième séance, nous avons décidé ensemble de mettre l'accent sur ma relation à la nourriture. Je ne sais plus exactement combien de temps dure la séance, mais j'ai eu la même sensation à la fin, comme engourdie, même comme si j'avais dormi.
Christelle m'avait dès le départ expliqué que certaines personnes décrivent leur expérience comme un rêve. Je suis plutôt d'accord. On ne se sent jamais vraiment partir, mais on ne se rappelle pas non plus de tout. Je n'ai pas pleuré, je n'ai pas eu chaud ou froid, j'étais juste bien.

A l'heure actuelle, je ne suis pas sûre de poursuivre avec d'autres séances. Je suis dans la phase de réflexion où j'analyse ce que cette expérience m'a apporté, et si elle peut m'aider. Si ça peut vous rassurer toutefois, cette expérience m'a un peu réconciliée avec l'hypnose, dans le sens où j'ai été rassurée de pouvoir expérimenter cette approche, et de me sentir plutôt bien après.

Je ne sais pas si vous avez eu l'occasion d'essayer, et si cela a pu vous aider ?

Je remercie Christelle pour son temps et sa douceur.


Hypnose Rennes : Christelle COINDEAU
71 Rue de Paris,
35000 Rennes

06 09 33 12 90

jeudi 6 juillet 2017

Rendez-vous sur Hellocoton !

Hydraflore de Centella : ma découverte du bio haut de gamme (+surprise)

Hello !

Il y a quelques semaines maintenant (à ce stade on pourrait même dire quelques mois), j'ai été sélectionnée par les Co Créatrices pour une mission top secrète (ma première en vrai) : recevoir et tester une nouvelle gamme avant son lancement officiel. J'ai trouvé ça assez fun et même légèrement excitant de devenir une testeuse de l'ombre, et de participer à la finalisation d'un, voire plusieurs produits.


Ça m'a en plus permis de découvrir une marque que je ne connaissais pas ; Centella. Il s'agit d'une marque de cosmétiques bio, Française et haut de gamme. Dans le cadre de ma mission (lol j'aime bien dire ça), j'ai reçu trois produits de la gamme Hydaflore : une eau micellaire, un gommage, et un masque. J'ai donc eu pas mal de temps pour les tester (enfin oui et non mais bon), me faire mon avis, le partager avec les co créatrices, puis maintenant avec vous.

L'eau Micellaire Hydraflore Clair Lotus


Cette eau Micellaire est le deuxième produit sur les 3 que j'ai vraiment apprécié. Étonnamment d'ailleurs, puisque, vous devez le savoir à force de me voir le répéter encore et encore, l'eau micellaire et moi, enfin le démaquillage au coton et moi, on est pas copains. J'ai la peau sensible, et le fait de frotter, même aussi délicatement que possible, ma peau avec un disque de coton, l'irrite très rapidement.
Je trouve cette eau micellaire vraiment efficace, même si je dois plus insister sur les cils quand je l'utilise, et que je trouve ça moins agréable que de les masser avec une huile. Mais, dans tous les cas, elle a vraiment respecté ma peau, et a très bien fait son job. Je l'utilisais (je vais en parler au passé parce qu'elle est bientôt terminée) pour me démaquiller les soirs de flemme, voire même pour nettoyer mon visage le matin (avec la chaleur, c'est agréable de se rafraichir avec un produit frais et léger, comme cette eau micellaire, ou un hydrolat par exemple).
Mon seul soucis, c'est son odeur ; typiquement l'odeur d'un produit naturel, pas ignoble, mais pas très sensorielle. Mais cette odeur reste très légère et ne tient pas sur la peau, donc je suis facilement passée outre. Je dirais même qu'au fil des utilisations, je m'y suis habituée. Sa composition très douce permet son utilisation par les peaux sensibles, les femmes enceintes et allaitantes. Je confirme sa douceur, ma peau n'a jamais mal réagi pendant que je l'utilisais (et Dieu sait si elle est chiante !).  Pour être plus précise, elle se compose d'extrait de Fleur de Lotus Sacré Bio, d'eau florale de Bleuet Bio, d'eau florale de Camomille romaine Bio, d'eau florale de Rose de Damas Bio, et de Jus d’Aloe Vera.


Le gommage doux exfoliant Clair Lotus


Ce gommage, c'est mon gros chouchou de la gamme : l'exfoliant qu'il contient (outre les eaux florales et leurs principes actifs) est en fait de la poudre de coque de riz. J'ai appris comme vous que ça pouvait exister, avec surprise même. Toujours est-il que ce gommage est extra. Mis à part cette odeur toujours un peu particulière, mais moins que l'eau micellaire, j'en aime tout !
Il en faut très peu pour s'exfolier le visage; et le grain est super fin. J'adore ; on sent bien que ça nettoie en profondeur, mais malgré tout en douceur. Je ne suis pas très fan des gros grains dans les exfoliants, parce qu'au final ils sont trop rares dans la texture crème, et ça n'est pas si efficace que ça…  Le fait que le grain soit si fin permet de masser facilement toutes les zones du visage et d'exfolier uniformément.
Ma peau est toujours plus nette et lisse après ce gommage. En plus il a une texture gel vraiment très sympa !


Le masque ressourçant Hydratation éclat Hydraflore à la rose musquée


Ma déception de la sélection que j'ai reçue… Je ne suis pas forcément très friande de masques, à la base. Mais j'adore en faire et me réserver des moments soin quand ça me prend, souvent le dimanche. Là surtout, j'ai lu rose musquée, et mon cœur s'est emballé ! J'adore le rosier muscat, la rose musquée ; j'ai déjà testé plusieurs produits en contenant, et c'est vraiment une odeur qui me plait.
Ce masque avait tout pour me séduire, et il promettait de dorloter ma peau déshydratée. Manque de bol, je ne retrouve pas l'odeur de la rose musquée, premier bémol. L'odeur "de produit naturel" est encore plus présente que pour l'eau micellaire… Ensuite, le packaging (je ne sais pas si il a été revu) n'est pas pratique : la pompe est capricieuse et ne délivre qu'une petite quantité de matière à chaque pression. Il faut être vraiment patient pour tartiner l'intégralité de son visage…
Du fait de l'odeur, le temps de pose du masque n'est pas franchement une expérience sensorielle et très agréable, mais en plus, la texture ne me plait pas tellement. Trop légère et épaisse à la fois, c'est vite absobé par la peau, et je n'aime pas la sensation que ça laisse ensuite. Comme un peu rugueux ou collant.
Au final, je l'ai détourné en crème de nuit pour mes mains, et même comme ça, je ne trouve pas ce masque folichon :/ Ça pénètre vite en laissant cette sensation étrange, et ça ne répare pas mieux mes mains (et encore moins mes cuticules) qu'une crème hydratante classique.


En bref, j'ai été ravie de pouvoir participer à la finalisation de ces quelques produits avant leur commercialisation (et de savoir que je fais partie de ces 40 femmes citées sur leur site qui ont donné leur auto évaluation après 1 semaine d'utilisation). J'ai juste trouvé qu'une semaine, c'est un peu light pour tester du soin vraiment correctement. L'eau micellaire a un usage quotidien, ce n'est pas déconnant, mais pour un gommage et un masque, qu'on fait une à deux fois par semaine justement, ça ne laisse pas énormément de recul… Mon avis n'a pas vraiment changé depuis que j'ai rendu mes conclusions à la marque de toute manière, mais quand même. Bon en l'occurrence, ce billet arrive après des semaines de test, donc, ça me va !

La petite surprise, c'est que Co Créatrices et la marque vous proposent de gagner le produit de votre choix parmi ceux que je vous ai présentés (pssttt : le gommage :P sans vouloir vous influencer). Pour tenter votre chance, il vous suffit de laisser un commentaire en expliquant lequel vous souhaiteriez tester et pourquoi. Me laisser votre pseudo Facebook et vous abonner à ma page ainsi qu'à celle de Centella (le nom respect d'une de ces conditions sera éliminatoire).

Le concours prendra fin le 30/07, et je contacterai directement la gagnante (pensez à me laisser une adresse mail !).

mardi 27 juin 2017

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ces produits que j'adore… pour leur odeur !

Hello !


Voilà la partie positive que je vous annonçais la semaine dernière dans mon billet concernant les produits dont je n'aime pas l'odeur. Bon, dire que je les adore uniquement pour leur odeur, c'est un peu capillotracté (ahah j'ai entendu ça dans Rick et Morty l'autre jour et j'ai tellement adoré, si j'avais su que j'aurai l'occasion servie sur un plateau de la ressortir sur le blog xD !), mais comme je vous le répète (trop ?) souvent, les odeurs ont une place centrale dans ma vie, un peu malgré moi parfois.

Je préférerais ne pas sentir le nettoyant hydro alcoolique de mon collègue qui pue le déo pas cher de supermarché, ou mon voisin de ciné qui sent la sueur ou (le pire peut être) la greluche qui s'est versé 3 flacons de parfum sur la tête avant de sortir manger au resto… Mais je sens tout ça, bien fort. Je suis depuis des années – voire toujours – très sensibles aux odeurs (et difficile en plus pour être complètement honnête), et je pense que c'est logique que les odeurs aient une place prépondérante dans mon quotidien, et donc dans ma relation aux produits que j'utilise.
 Si certaines odeurs me forcent à me détourner de certains produits, il y en a certains, au contraire, dont l'odeur décuple ma passion. Et c'est le cas de la petite sélection ci-dessous.


Le premier produit, dont je vous ai déjà parlé, c'est ma fameuse huile sèche à la nigelle Kardashian Beauty. Reçue en échantillon dans une de mes dernières box beauté, j'ai eu un véritable coup de foudre pour son odeur. Elle est indescriptible, mais terriblement addictive ! Je ne saurais pas vous expliquer ; ce n'est pas gourmand, ce n'est pas floral, ce n'est pas boisé ou poudré… C'est une odeur bien particulière, qui donne un parfum tellement agréable à mes cheveux ! Je continue de l'utiliser après chaque shampoing, pour lisser et aider à démêler ma tignasse. Pour cette huile je ne vais pas mentir ; je suis accro à l'odeur, et certes elle a une fonction utile dans ma routine, mais je pourrais tout à fait m'en passer ou utiliser un autre produit. Mais non, je suis amoureuse de cette odeur. Et je me doute qu'il n'y a pas forcément que du bon dans les ingrédients, mais pour une fois (rarissime) : je m'en tamponne complètement et je la rachète encore et encore !


Ensuite viennent les jumbos Yves Rocher. Je les adore. Ils ont un rapport avec l'huile juste au dessus : j'ai l'impression qu'ils ont ce même genre d'odeur si agréable qui me rend accroc. C'est beaucoup plus discret, mais quand je les applique, je l'ai vraiment. En plus c'est vraiment original comme senteur pour un produit lèvres ! Bien entendu, ceux là je ne les adore pas que pour leur odeur : leur texture glossy un peu en transparence, leur confort et leur excellente tenue pèsent aussi dans la balance (sans parler du format jumbo hyper pratique !). Je recommande vivement ces "crayons à lèvres éclat" (et c'est vraiment ça), qui sont à moins de 5€. Si vous aimez les lèvres "juicy" et les couleurs douces, ils sont pour vous ! Moi, je suis conquise.


La poudre de Java de Bourjois : mon petit onvi. J'aime cette poudre surtout pour son odeur (j'ai même acheté la version anniversaire juste pour l'odeur et le packaging, vu qu'elle est pailletée, je ne m'en sers jamais), plus que pour ses compétences. Elle est très fine, et contient comme des micros nacres. Je l'utilise en général pour poudrer mon anticernes. Je l'adore, j'adore le côté rétro du boîtier, et je l'ai déjà rachetée deux fois ! Son odeur a quelque chose de désuet, de classique. Très poudrée et très dame, elle est douce est raffinée, et j'aime tellement ça ! Elle me donne toujours l'impression d'avoir piqué un produit vintage dans la collection de ma grand-mère. C'est comme un voyage dans le temps en boîte un peu, finalement.


Mon baume calendula, shoppé sur Slow Cosmétique, est une découverte récente, mais pour longtemps je pense (j'ai toujours la crainte de ne plus réussir à trouver mes chouchous, si un jour ils devaient cesser d'exister…) tant qu'il sera commercialisé, je serai cliente. Plus que le calendula, c'est le palmarosa que je sens, et c'est cette odeur là en particulier qui m'accroche. J'adore cette odeur (c'est aussi pour ça que j'ai tant aimé mon précédent déo Clémence et Vivien). C'est une odeur vraiment particulière, et dure à décrire, que j'adore (je snif souvent mon flacon d'huile essentielle, et j'ai tendance à en foutre partout (lessive, eau de lavage des sols…). La texture du baume est aussi tellement agréable (ben oui, autant vous parler du produit tant qu'à faire !) : dense et crémeux, il se transforme en huile quand on le chauffe avec les doigts ou dans le creux de la main. Il est en plus multi taches : visage, corps, cheveux… et très économique. J'adore l'appliquer sur mon visage le soir, et aussi masser mes cuticules avec ; c'est un des rares produits qui semble améliorer la sécheresse extrême de cette zone (ô désespoir). Un gros chouchou donc, avec en prime une délicieuse odeur !

Enfin les deux derniers produits (enfin troupeaux de produits serait un terme plus juste) sont liés : ils sont de la même marque, et c'est la même odeur qui me fait chavirer.


Les rouges à lèvres l'Oréal, que j'ai découverts avec les collections exclusives (sauf celle des nudes que j'ai manquée, mais qui n'avait pas la même odeur a priori). J'ai commencé avec 3 teintes, dont je vous avais parlé sur le blog, puis petit à petit j'ai fini par toutes les acheter (pour la collection Pure Reds), excepté le J-Lo que je n'ai pas encore réussi à trouver. Puis forcément j'ai craqué pour d'autres collections, et même pour les Color Riche de la gamme permanente. J'étais joie de constater qu'ils ont tous cette odeur que j'adore : comme pour ma poudre Bourjois, c'est une odeur poudrée et douce, très dame, un brin rétro. Elle ne ressemble à aucune autre odeur de rouges à lèvres, souvent vanillée ou acidulée. Et cette odeur me rend littéralement barje : parfois je passe devant ma coiffeuse, j'en attrape un et je le snife juste comme ça, pour le plaisir… Comme je le fais avec les pots de Nutella (mais c'est un autre sujet). Mon chéri vous le confirmera : c'est un peu ma drogue. Pour ne rien gâcher, j'en remets une couche, mais ces rouges (surtout les mats) sont tellement bluffants ; texture, pigmentation, confort, tenue, tout est extra ! Alors rien ne peut freiner ma frénésie et je continue d'en acheter, tant que les teintes me plaisent.


Ensuite pour les vernis à l'huile, toujours de l'Oréal, j'ai eu un choc (et mon chéri aussi, assis en face de moi le soir de ma première manucure avec un de ces petits tubes) à l'application : d'abord, ça sent le vernis, classique et pas très agréable, mais quand ils sèchent, une sorte de magie s'opère, et ils sentent EXACTEMENT comme les rouges à lèvres ! J'ai cru que j'étais folle, et j'ai même fait renifler mes doigts à mon chéri, et été vérifier sur le site de la marque ; je ne suis pas folle, ils sont bien parfumés ! Encore une fois, je suis tellement étonnée que personne n'en parle dans sa revue. C'est comme si on oubliait de mentionner que les vernis Guerlain sentent la Petite Robe Noire… pourtant c'est un détail qui a son importance ! Un vernis qui sent bon c'est si cool ! Bon je m'emballe, mais voilà, j'adore ces vernis principalement pour cette raison, même si en vrai j'en possède plusieurs teintes, et j'aime beaucoup la formule et le pinceau qui est parfait et bien large. Ils ont quand même tendance à faire des bulles plus que d'autres mais ils tiennent très bien et ont un rendu très brillant. Si vous ne les connaissez pas, je vous recommande d'en tester un, juste pour voir (et sentir surtout, du coup ^_^).

Voilà pour ces produits dont l'odeur me rend un peu folle, avez-vous des produits que vous aimez encore un peu plus juste pour leur odeur ou même pour une autre raison particulière ?


Bisous =)

vendredi 23 juin 2017

Rendez-vous sur Hellocoton !

Underliner violet et blush bonne mine ! *

Hello !


Oui je vous rassure, ces photos ont été prises il y a quelques temps maintenant. Ces deux dernières semaines, canicule oblige, je suis incapable de faire des photos de maquillage… Je rentre du boulot rouge comme une tomate (limite bleutée/violette), et tout dégoulinante… Inutile de vous dire que je n'envisage carrément pas de me lancer dans un maquillage complet pour des photos…

J'espère que ça se calmera rapidement, car je n'ai que peu de photos d'avance, et les produits c'est bien, mais le maquillage c'est plus sympa (enfin je trouve). Bref.


Pour le maquillage ici, j'ai repris la base que je vous présentais dans mon article à propos de mes chouchous Lancôme. J'ai forcé sur l'highlighter, j'en ai appliqué généreusement sur le bombé des pommettes, et sur le centre de mes paupières mobiles, pour encore plus de lumière (eux aussi d'ailleurs, je vous en reparlerai !).
J'ai aussi mélangé un highlighter liquide à mon fond de teint, pour plus de glowiness !
Sur les lèvres, j'ai remplacé le Matte Shaker par un gloss nude et plutôt pêche.

Pour les yeux, en plus du point de lumière, j'ai aussi réalisé un underliner violet, grâce à un fard crème en stick de chez Kiko  dans la muqueuse et un mascara violet aussi, toujours de chez Kiko. J'adore apporter ce type de touche colorée aux beaux jours, c'est si facile et pourtant si joli et efficace !


L'essentiel du look bonne mine réside dans un produit clé : le blush ! Je ne suis pas friande de produits make up effet soleil, poudre bronzante, crème effet bonne mine… Tous ces produits casse gueule et mon teint pâle ont rarement fait bon ménage (hello c'est moi la carotte géante !). Aussi dans la nouvelle collection du Dr Pierre Ricaud, seul le blush a retenu mon attention. J'ai eu un petit coup de foudre pour son packaging raffiné et ses motifs, incrustés dans la poudre pressée. Si je le voyais plus rose, il est en fait corail. Je suis plutôt frileuse sur les blushes orangés, mais finalement, j'aime beaucoup celui ci (d'ailleurs je crois que c'est le seul que je possède dans ce genre de teinte, depuis mon tri).
On le croirait mat, mais il est en fait légèrement irisé. Plus ça va, et plus j'aime ce type de texture et de rendu, surtout quand il fait beau : ça apporte de la lumière au teint, et le résultat est vraiment très joli.


Sa pigmentation est plutôt légère (comme vous le verrez au swatch sur mon bras), mais pour un blush, ce n'est pas un défaut impardonnable. Ça permet de construire la teinte et de décider de l'intensité qu'on désire avoir sur les joues. Appliqué avec mon gros pinceau, il a un rendu discret et vraiment très joli. Je n'ai pas besoin d'y revenir plus de 2 ou 3 fois maximum pour qu'il se voit suffisamment à mon goût. En plus ça peut paraître bête, mais je trouve qu'il s'associe à merveille avec mes taches de rousseur !

Pour ce qui est de sa texture, il est vraiment très doux, et pas poudreux comparé à d'autres blushes poudre : je n'ai pas mille tonnes de résidus quand je passe mon pinceau dessus, ce qui est cool. Au doigt je le trouve même un peu velouté, et son odeur, un peu poudrée acidulée (je sais, cette description est complètement nulle), reste très discrète et agréable.


Je prends même l'habitude de faire quelque chose que je ne fais presque jamais en temps normal : je l'applique seul avec de l'highlighter, même si je ne fais rien pour mon teint (inutile de préciser qu'il est totalement hors de question pour moi d'envisager mettre un fond de teint ou même ne serait-ce qu'une crème teintée par cette chaleur, quand ma peau se transforme en boule à facette en fin de journée, alors que je n'applique qu'un simple sérum le matin, et même pas de crème…). J'en avais parlé il y a quelques temps déjà ici sur le blog, j'ai une relation toute particulière avec le blush, étant donné que j'ai les joues très rouges quasi en permanence. Je n'en ai pas porté pendant des années, et aujourd'hui encore, même si j'aime plus ça, ce n'est vraiment pas mon produit de prédilection (j'en possède d'ailleurs assez peu).


Bref, cette petite touche de blush bonne mine est le seul pas que je ferai vers ce type de produits qui fleurissent en été, et que je fuis un peu comme la peste.

J'essaierai de le porter sur d'autres photos, notamment sur Instagram quand je vous partage parfois mon look du matin.


* Merci à Fanny, toujours adorable, pour l'envoi de ce joli blush !

mercredi 21 juin 2017

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ces produits dont je n'aime pas l'odeur…

Hello ! 


Si vous suivez depuis quelques temps, vous devez savoir maintenant que je suis très sensible aux odeurs. Sinon, bienvenue, je vous explique : on me surnomme la toquée des odeurs (parfois même la relou), parce malgré moi, j'ai le nez fin, et je suis très sensible aux odeurs.

En plus d'avoir un odorat développé, j'ai aussi des goûts bien arrêtés, et il est très courant pour moi de me détourner d'un produit à cause de son odeur. Si je dis pas 36 fois dans une journée "ça pue" ou "ça sent bon"… bref, vous saisissez. Je trouve qu'on parle trop rarement des odeurs dans les revues beautés. Certains n'y trouvent peut être pas d'intérêt, mais si un truc a une odeur particulière, j'aimerais bien en être informée avant de l'acheter… Il y a donc pas mal de produits comme ça, pour lesquels j'ai découvert leur odeur, et elle est tellement inratable que je me demande toujours comment on peut ne pas l'évoquer dans une revue. C'est un point incontournable sur mon blog. Mais nous avons tous nos sensibilités et nos points de vue.

C'est d'ailleurs applicable autant pour les odeurs agréables que celles que je n'aime pas (bien sûr c'est subjectif, quelque chose qui plait à l'un ne plaira pas à l'autre, c'est possible). J'ai d'ailleurs une liste de produits dont je prévois de vous parler parce que je les adore justement pour leur odeur en grande partie. Mais aujourd'hui, je m'attaque aux produits dont l'odeur me dérange. Attention, je n'insinue pas que ces produits sentent mauvais, le goût (ou le dégoût) pour certaines odeurs est bien entendu personnel, et ce n'est pas parce que leur odeur ne me plait pas que le produit est mauvais.


Tout d'abord, ma plus grande aversion, et là c'est totalement personnel mais ô combien important… Je n'aime pas l'odeur de Monoï (nan en vrai vrai ma plus grande aversion va au Brut 33' vert et aux produits Axe beurk beurk beurk). Donc on est plus sur une catégorie de produits qu'un produit en particulier. Je vois toujours tout le monde s'extasier sur cette senteur, mais perso, je déteste. Alors quand on arrive aux beaux jours, je vous explique pas mon ravissement que ça embaume à chaque coin de rue. Comme tout le monde, je reconnais que cette odeur m'évoque les vacances, le soleil, la plage. Mais vous ne me verrez jamais avec une crème solaire au Monoï (d'ailleurs je vous avais déjà parlé de mes crèmes solaires préférées il y a quelques temps, et c'est toujours valable, mon incontournable étant l'émulsion d'Avène, avec une légère odeur de soin, parfaite pour moi). Je passe généralement pour un ovni, comme si une loi universelle imposait d'aimer ça. J'ai reçu ces produits solaires, j'en remercie les personnes attentionnées qui on pensé à moi, mais malheureusement, je ne pense pas être capable de les utiliser.



Ensuite, je rencontre parfois le problème de l'odeur avec un produit prépondérant dans toute routine de base : la crème hydratante. J'ai acheté il y a quelques temps cette crème Yves Rocher, dont je n'arrive pas à me servir, excepté sur les pieds (le plus éloigné possible de mon nez). Je trouve l'odeur trop forte, entêtante voire écœurante. Je ne saurais pas vraiment expliquer ce qui me dérange dans cette odeur, si ce n'est qu'elle est trop forte. Du coup j'essaie de m'en servir pour ne pas la gâcher, mais occasionnellement sur les pieds...


Les produits pour les lèvres Gemey Maybelline... Je vous en ai déjà parlé dans un article consacré au Vivid Matte Liquid ainsi qu'un article consacré au Color Elixir... Si j'adore les teintes, je déteste leur odeur (pour le Vivid Matte je n’aime pas non plus le produit donc ça me chagrine moins). J'ai lu sur quelques rares blogs ou sites que c'était supposé sentir la fleur d'oranger... alors je vous arrête tout de suite, que ceux qui ont déjà senti de la fleur d'oranger y pensent très fort... ça n'a rien à voir. C'est une odeur dont je raffole habituellement, mais là, à moins que la fleur d'oranger soit tombée dans un pot de parfum chimique... Je ne comprends pas. De base de toute manière je trouve ça très délicat d'attribuer une odeur aussi tenace et présente à un produit qu'on va appliquer jute sous son nez. Et le pire, c'est que le goût est tout aussi horrible (je ne mange pas mon rouge à lèvres, mais forcément, l'ayant sur la bouche, ça a tendance à se faufiler à l'intérieur à l’insu de mon plein gré au détour d'une gorgée de thé ou d'un pincement de lèvres trop marqué... voire sans raison). Ce qui fait que je me suis résolue à ne plus les utiliser (heureusement, je n'en ai qu'un de chaque). Les nouveaux Vivid glossy ont une odeur différente par contre, de même que les rouges à lèvres en raisin (ouf). Parce qu'il y a des rouges à lèvres de cette marque que j'adore aussi (moi une contradiction ambulante ?).


Enfin, si vous me suivez sur Twitter vous n'avez pas pu le manquer celui là : mon tout premier rouge Revlon, une sorte d'édition spéciale (je ne sais pas si elle est aussi limitée) que j'ai trouvée pendant les promos beauté. Il s'agit du Love is On, un magnifique rouge, qui se veut universel. Sur moi, il tire carrément vers le framboise, et je l'a-dore. La texture est terrible, le confort et la tenue sont extra, seule ombre au tableau : son odeur... Dans le genre entêtante et gênante... Une des pires avec celle des deux du dessus. Certaines m'ont dit lui trouver une odeur de bonbon... Même les arlequins, si chimiques soient ils, ne sentent pas aussi bizarre... Et puis je le mets sur ma bouche, je le mange pas. C'est un mélange entre une petite odeur gourmande pas désagréable, agrémentée d'un lourd fumet de parfum très chimique. Mais quand je dis parfum, je parle de parfum comme celui qu'on se pshit dans la nuque. Vous voyez quand vous ouvrez la bouche trop tôt après vous être parfumée et que vous avez le goût dans la bouche ? Ce rouge à lèvres fait cet effet... Alors comme j'en adore tout le reste, je le porte quand même, mais j'avoue que j'espère très fort que l'odeur va s'estomper avec le temps. En plus une fois qu'on l'a appliquée, elle ne tient pas des heures, donc il faut juste être patient, et ça passe. D'ailleurs je possède un autre rouge crémeux classique, qui n'a pas du tout cette odeur (ouf bis).

Voilà, je ne sais pas si cette catégorie d’articles sera un RDV récurrent, mais en tout cas je vous ai préparé la version "les produits dont j'adore l'odeur", pou contre balancer tout ça avec un peu de positif, quand même ! Je suis démasquée, je suis un peu chiante avec les odeurs, mais je vous garantis que parfois j'aimerais ne pas avoir le nez aussi sensible...

mardi 6 juin 2017

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon nouveau rangement make up avec UNIQ *

Hello !

Ikea, Parfums,

Si vous me suivez sur Twitter et Instagram, vous n'avez pas pu passer à côté de mon méga tri maquillage. J'étais arrivée à un stade où ma coiffeuse était constamment en bordel, encombrée, et où mes tiroirs étaient sans dessus dessous. Je manquais sévèrement de place. J'avais du mal à retrouver ce que je cherchais, pire encore, je ne savais plus vraiment ce que j'avais.

J'ai donc trié par étape et par catégorie, en jetant ce qui était trop vieux, mettant de côté ce dont je ne me suis jamais ou très peu servie, en vue de donner aux copines et d'organiser un vide vanity (j'ai même retrouvé des choses que j'avais oubliées, si si j'ai un peu honte). J'ai aussi acheté un meuble avec 2 tiroirs de plus, et surtout des accessoires pour organiser l'intérieur de mes tiroirs (ceux pour ranger les couverts en vrai) ! Parce que jusque là c'était un peu à la va comme j'te pousse (non j'ai pas 105 ans), et j'ajoutais au fur et à mesure sans vraiment réfléchir au problème.
Le plus gros du bordel se situant niveau vernis et rouges à lèvres, mon pêché mignon… Suite à ce tri, j'ai tout vidé, et tout re-rangé. Je peux vous assurer que c'est HYPER agréable d'avoir un endroit clair et où on retrouve ce qu'on cherche d'un coup de poignée de commode Ikea.

L'Oréal, Bourjois, Rimmel, MAC

Bref. Ma coiffeuse est désormais dédiée au rouges à lèvres. Le grand tiroir qu'elle possède ne contient que ça. Soit dans des bacs en plastique Ikea (mon fournisseur officiel), soit dans des socles de mes anciennes Thé Box que j'avais désossées à l'époque pour organiser mon rangement (légèrement moins esthétique j'en conviens mais économique et très efficace).

Repetto, Eli Saab, Lancôme, L'Artisan parfumeur, Givenchy, Parfums,

Repetto, Eli Saab, Lancôme, L'Artisan parfumeur, Givenchy, Parfums, Aquarelle

Dans la commode se trouvent les produits teint, yeux, les vernis (je ferais une sorte de room tour sur Instastory et Snapchat suite à la publication de cet article, donc si ça vous dit). Sur la commode, mes parfums, bien plus mis en valeur qu'avant. Au mur au dessus de la commode il y a trois cadres que j'aime bien, et qui habillent le mur, parce que tout blanc c'était un peu triste. Et pour rester fidèle à ma nature yolo et bordélique, y a aussi photo, carte postale et aquarelle qui s'y sont greffées, parce que c'est pratique, et que moi, perso, ça me dérange pas, au contraire, j'aime même ça !

Ikea, Maison du Monde, ELF, Ecotools



Urban Decay, Kat Von D, Juvia's Place, Anastasia Beverly Hills, Huda Beauty, Marc Joacobs

Urban Decay, Kat Von D, Juvia's Place, Anastasia Beverly Hills, Huda Beauty, Marc Joacobs

Sur la coiffeuse, le miroir dont je ne me sers jamais, mon pot à pinceaux et mes palettes, bien proprement rangées dans un support à épices de chez I… bref vous savez. C'est super pratique, elles sont là, et je peux les attraper super facilement. La petite nouvelle n'a pas sa place, mais posée comme ça je trouve que c'est joli finalement.

L'Oréal, Color Riche, Collection Exclusive, MAC

L'Oréal, Color Riche, Collection Exclusive, MAC

L'Oréal, Color Riche, Collection Exclusive, MAC

Sur le dessus de ma coiffeuse, il y a également de nouveaux rangements, dans lesquels j'ai disposé mes produits préférés. Ce sont des rangement UNIQ Organizer. La marque a eu la gentillesse de m'envoyer une sélection de 3 blocs, que j'ai pu choisir, en fonction de mes "besoins". Plusieurs modèles existent, en fonction de vos produits de prédilection : vernis, pinceaux, rouges à lèvres… J'ai été tentée de prendre 3 blocs pour ranger mes rouges à lèvres, et puis je me suis dit qu'en fait ce serait plus intéressant de prendre plusieurs blocs différents, pour vous les montrer d'abord, et pour me permettre, aussi, de mettre en évidence sur ma coiffeuse d'autres produits vers lesquels je vais au quotidien, et qu'il serait pratique d'avoir sur ma coiffeuse, pour éviter de partir à la pêche dans mes tiroirs.


UNIQ Organizer est une entreprise Française, établie à Toulouse (Cocorico !), et leurs produits sont conçus et fabriqués au sein de l'Union Européenne. Le concept est simple : permettre à chacune d'organiser son make up selon son désir, ses préférences. Il existe 5 unités de base (vernis, visage, rouge à lèvres, pinceaux…), que l'on peut commander ensemble ou séparément. Le site propose aussi des ensembles préconçus selon des centres d’intérêt (lipstick addict, pro du nail art…). Comme chaque unité est indépendante, l'organisation n' a pas de fin ; on peut commencer par 2, puis en recommander 2 supplémentaires plus tard…
Les blocs sont également aimantés, ce qui fait qu'ils ne se baladent pas sur la coiffeuse ; on peut les fixer ensemble, mais en ayant la possibilité de modifier l'agencement si ça nous chante. Attention, je dois dire que l'aimant est balaise ! Ça claque un peu fort quand on les regroupe, et ils ne se décollent pas si facilement (enfin faut pas être Hulk non plus hein).


J'ai beaucoup apprécié découvrir ce concept, et je trouve ça bien plus joli et qualitatif que des présentoirs en plastique transparent. C'est épais et solide, ça arrive très bien conditionné dans un carton sur mesure (je suis peut être toquée mais j'ai adoré l'emballage). Je me suis amusée pour les photos à les assembler de plusieurs manières ; l'aimant est effectif à chaque fois, sauf bien sûr quand ils sont en éventail.


Du coup j'ai pu y mettre mes rouges à lèvres préférés, les pinceaux que j'utilise le plus souvent, et quelques échantillons que je suis en train d'utiliser également. J'aurais pu mettre mon baume à lèvres, mais il trône sur ma table de nuit, et je pense, après avoir terminé mon échantillon du Daywear, y mettre le Color Tattoo qui me sert de base à paupières.


J'ai vu en préparant ce billet que des promotions sont en cours sur le site, et qui vous permettront de tester si ça vous dit une, deux trois, autant d'unités que vous voulez, pour 9,95€ au lieu de 19,90€ l'unité, et ce jusqu'au 30 juin prochain !
Les frais de port son super raisonnables (6,90€ pour 3 unités, à titre indicatif).

Je suis vraiment ravie de ma nouvelle organisation, et je vais faire mon maximum pour la conserver, voire même l'optimiser au fil du temps, avec peut être de nouvelles idées.


*  Je remercie Benoît et UNIQ Organizer pour l'envoi de ces éléments de rangement, qui me sont très utiles au quotidien !

jeudi 1 juin 2017

Rendez-vous sur Hellocoton !

Make up du quotidien avec mes deux coups de cœurs Lancôme

Hello !

Rennes, Blog Beauté

J'avais très envie de vous parler de deux découvertes récentes qui se sont immédiatement hissées au rang de coup de cœur. Hasard du calendrier, les deux produits en question sont de la marque Lancôme. Je ne connais que peu le maquillage de cette marque, je suis par contre beaucoup plus familière avec leurs parfums (mon favori étant à ce jour le Midnight Rose, un délice).
A l'occasion d'un passage découverte dans la boutique Une heure pour soi du centre commercial Leclerc Cleunay, j'ai reçu cette ombre en stick dans la teinte 04 Brun Captivant. Vous connaissez ma passion pour les ombres crème sous ce format (notamment les Kiko dont je vous avais déjà parlé), pensez bien que j'étais ravie d'avoir l'opportunité de tester ceux-ci.

Puis peu après, pour mon anniversaire, ma cousine d'amour (ma dénicheuse officielle <3) m'a offert un des nouveaux Matte Shaker en teinte Beige Vintage.

Pour ces deux produits, dès la première application, j'ai eu le coup de foudre.

 
Ombre Hypnôse Stylo


Rennes, Blog Beauté

L'ombre crème en stick, Ombre Hypnôse Stylo, outre son format très pratique qui en fait l'allié idéal des matins pressés et des maquillages éclairs (je suis championne dans le domaine, faites moi confiance), a un magnifique packaging pensé jusqu'au bout.  Le produit est rétractable, et dans l'extrémité colorée se cache un taille crayon, parfait pour aiguiser à souhait la pointe, si on en a besoin (si on souhaite de la précision, dessiner un trait de liner…). Petit plus toujours sympa qu'à ma connaissance mes autres sticks ne possèdent pas.

Rennes, Blog Beauté

J'ai quand même été surprise par la matière plus "sèche" que celles des autres ombres de ce type que je possède. Ce qui n'est pas forcément un mal, puisque j'en trouve certaines trop grasses parfois. Le seul hic quand on a pas l'habitude, c'est de l'apprivoiser. En l'occurrence avec celle-ci, on a beaucoup moins de temps pour le travailler avant qu'il se fixe. Une fois qu'on a le coup de main, c'est bon !
Personnellement, je profite à fond de ce format et l'applique la majeure partie du temps seul, sur toute la paupière, étalé et estompé au doigt. Quand je veux travailler ça un peu mieux, j'estompe une ombre dans le creux, pour avoir un rendu plus fondu et travaillé. C'est ce que j'ai fait présentement dans ce maquillage que j'ai pris en photo. Avec des ombres de couleur très proches (dans ma palette Kat Von D), j'ai estompé un peu mieux dans mon creux, mais au quotidien ça rend très bien, même sans cette étape.
Je mets parfois un base, parfois non, et compte tenu de la nature auto rotative de mes paupières qui font filer n'importe quelle matière, je trouve sa tenue vraiment très bonne, dans les deux cas.
Comment vous dire que cette teinte est qui plus est parfaite à mes yeux ; avec son satin subtil et sa couleur neutre, il sublime à la perfection la couleur de mes yeux, en restant malgré tout plutôt discret. Je l'applique aussi en ras de cils inférieurs, pour juste ce qu'il faut de définition, quasi inaperçue.

Matte Shaker


Rennes, Blog Beauté

Concernant  les Matte Shaker, je ne vais pas vous mentir : j'étais sceptique à leur sortie. Je n'ai pas testé les Juicy, même si j'adore ce type de rendu, mais le concept et l'applicateur me laissaient plutôt dubitative… Je suis ravie de la couleur que je possède ; Beige Vintage. Qui d'ailleurs porte très bien son nom ; c'est un beige avec des sous tons vieux rose, idéal au quotidien pour rehausser la couleur des lèvres. D'autant que l'applicateur, bien qu'impressionnant, peut se révéler pratique : on peut soit appliquer richement la matière sur les lèvres avec le bout, très imbibé, ou bien y aller avec la main plus légère en utilisant le côté.

Rennes, Blog Beauté

La matière est crémeuse et riche en pigments, un seul passage suffit à recouvrir les lèvres. Malgré sa forme imposante et particulière, l'embout permet une précision plutôt incroyable, et finalement se révèle vraiment pratique. L'odeur est douce et discrète, pas désagréable, mais pas le type d'odeur que je préfère pour un rouge à lèvres : chimico-gourmand, comme une sorte de caramel crémeux, limite un peu écœurant. Une fois sur les lèvres elle ne se sent plus, donc ce n'est pas très important.
Le rendu est superbe ; si c'est légèrement brillant quand on vient de l'appliquer, ça se matifie très rapidement. On ne le sent alors plus du tout, et le confort est total. Zéro sensation de matière, ça ne colle même pas quand on pince les lèvres, c'est juste un peu rugueux, mais pas plus qu'une paire de lèvres nues. La tenue est vraiment très correcte. Mais attention ; c'est mat crémeux, ça ne sèche pas sans transfert. Pour ces raisons aussi, il s'estompe plus rapidement si on mange ou si on boit. Mais sinon, il tient plusieurs heures sans soucis. Et même quand il s'estompe, il laisse un voile coloré plus léger sur la bouche, qui reste uniforme et donc toujours assez joli.

Rennes, Blog Beauté

Personnellement je le pose sans crayon en dessous, et je n'ai pas à déplorer de fuite dans les plis des lèvres ou les commissures : parfait !
Je pourrais passer la journée à me la jouer Tom Cruise dans Cocktail, et à secouer ce petit objet ; le bruit à quelque chose de très satisfaisant. Donc en plus pour les grandes gamines comme moi, ce produit à lèvres est aussi super ludique ^_^

Rennes, Blog Beauté

Son prix est, je trouve, plutôt raisonnable par rapport à d'autre produits lèvres dits de luxe ; autour de 25€ chez Sephora voire moins sur d'autres site, soit sous la barre des 30€ souvent franchie par ces marques de prestige concernant ce type de produits (aka rouges à lèvres).
Au final, j'ai complètement adopté ces deux produits, et je les utilise vraiment souvent ; si ce n'est pas au quotidien, c'est au moins de nombreuses fois dans la semaine !


Rennes, Blog Beauté

mardi 30 mai 2017

Rendez-vous sur Hellocoton !

Clémence et Vivien : le graal du déo naturel

Hello !


Je reviens avec, peut être ben que oui peut être ben que non, une ultime revue concernant un déo naturel. Après vous avoir parlé du Soapwalla et du Schmidt's, je vais vous présenter ceux de la marque Clémence et Vivien. Il semblerait que j'ai enfin trouvé le graal dans ce domaine.
Premier bon point : la marque est vegan, et cruelty free (ce qui signifie qu'aucun ingrédient liée à l'exploitation animale n'est utilisé dans la composition de leurs produits, et qu'ils ne sont pas non plus testés sur les animaux). Je suis de plus en plus sensible à ces critères, et j'essaie d'éliminer au fur et à mesure les marques qui testent sur les animaux. Plus que l'aspect vegan, c'est vraiment ça que je considère comme primordial.
Ces déodorants se présentent de manière plutôt classique, ce format est maintenant plus commun dans les esprits (je me rappellerai toujours la tête de mon chéri les premières fois où il m'a vu étaler mon déo au doigt ; maintenant il lui arrive de le faire aussi ^_^) : un baume solide en pot. De mémoire, le Soapwalla était encore un peu plus crémeux, le Schmidt's vraiment plus dur (ce qui m'a franchement détournée du produit, malheureusement). Ici, la texture est idéale. Il suffit de frotter la surface avec le doigt pour chauffer et prélever de la matière, et il suffit de très peu pour être efficace.
Ils sont 100% naturels, sans sels d'aluminium (y compris pierre d'alun) et sans conservateurs. La texture est décrite comme non grasse, et je suis d'accord sur ce point. J'ai bien vu passer quelques commentaires regrettant les traces sur certains vêtements ; à ce jour je n'ai pas remarqué ce désagrément en ce qui me concerne. La composition est faite de poudres et de synergies d'huiles essentielles (attention donc aux personnes réactives à ces constituants).

Le déodorant Clémence et Vivien est décliné en 4 senteurs : le Fleuri (Géranium rosat + Palmarosa + Lavande), le Sucré (Ylang + Cèdre + Sauge), l'Herbacé (Sauge + Menthe + Romarin) et le Poudré (Fleur d'oranger + Lavande).

J'ai déjà personnellement testé le Fleuri, dont l'odeur dominante de Palmarosa m'a ravie, tout autant que l'efficacité. Mon chéri est lui aussi conquis, et ce petit pot a voyagé avec nous d'ailleurs à Milan et Amsterdam ! Son format évite de se casser la tête pour prendre l'avion vu que ce n'est pas du liquide, et sa contenance compacte de 50ml le rend quand même plutôt pratique à glisser dans sa trousse de toilette (surtout qu'il nous sert à tous les 2 du coup).

Petit changement de packaging entre mes deux commandes, 
mais ceux sont bien 2 déos de la même gamme de Clémence et Vivien =)

Je vous parle de l'odeur très agréable, soyez avertis qu'elle est quand même assez présente, même si, au bout de quelques heures, elle s'estompe presque totalement. Elle n’interférera pas avec vos autres produits parfumés, mais il faut quand même l'apprécier un minimum.

J'ai récemment craqué pour leur petit nouveau : le Poudré. Fleur d'oranger et lavande, il m'était en quelque sorte destiné ! L'odeur mêle parfaitement les deux, et honnêtement je ne trouve pas qu'on sente l'un plus que l'autre. Même texture agréable, même facilité d'application, même efficacité. C'est peut être le moins performant des trois, mais très honnêtement il faut vraiment des conditions extrêmes pour le faire craquer (une très très longue et très intense journée). J'ai aussi un problème récent, tout aussi original que bizarre : mon aisselle droite semble avoir déclaré son indépendance, et elle est plus active que la gauche (je m'en étais même étonnée sur Twitter). Résultat c'est surtout de ce côté que ça pêche parfois, mais globalement je n'ai pas à déplorer d'odeur désagréable au quotidien jusqu'à la fin de mes journées.

Pas non plus d'effets indésirables comme avec le Soapwalla (qui pour mémoire me provoquait des irritations et des tâches brunes…) : aucune irritation, gêne…

Pour un prix très correct de 7€90, vous pouvez le trouvez sur Internet sur le site de la marque (qui propose aussi de terribles savons à froid : le Ginko nous a lui aussi accompagné dans nos voyages), mais aussi sur Slow Cosmétique. En boutique, je sais qu'ils sont proposés chez Naturalia, La vie Claire et certains autres revendeurs indépendants (une carte de France sur leur site vous permet de les identifier). La Bretagne est malheureusement plutôt sinistrée, et je n'ai pas trouvé plus près que Nantes pour les Rennaises (si vous les avez vus quelque part n'hésitez pas à partager en commentaire !).



Je pense que je vais désormais rester fidèle à Clémence et Vivien en matière de déodorant, et je vais me faire un plaisir de tester aussi les 2 autres senteurs, parce que j'adore découvrir, et puis je déciderai de ma préférée, même si les deux que j'ai déjà testées sont vraiment extra et se disputent la 1ère place dans mon cœur ! Vous pouvez aussi retrouver la marque sur leur compte Instagram, bien animé et interactif avec les clients, ce qui est toujours agréable !